Netanyahu veut "garder la tête froide"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a averti lundi que son gouvernement n'avait pas l'intention d'agir dans la précipitation pour tenter de résoudre la crise sociale et entendait entreprendre des réformes prudentes et responsables.

Le Premier ministre répondait ainsi à nouveau à la vague de protestations sans précédent contre la vie chère et pour la "justice sociale" qui déferle dans les rues d'Israël depuis le 14 juillet.