Mexique : pas de date pour l'affaire Cassez

  • A
  • A
Partagez sur :

La Cour suprême du Mexique doit de nouveau examiner le cas de la Française Florence Cassez, condamnée à 60 ans de prison pour enlèvements, mais aucune date n'a pour l'instant été fixée. La juge Olga Sanchez Cordero, chargée de présenter un nouveau rapport devant les cinq membres de la Première chambre de la Cour suprême, avait assuré fin mai que l'affaire serait examinée "avant la deuxième quinzaine du mois d'août".

Mais ce délai est dépassé et la semaine dernière, le journal mexicain La Razon citant une source de la Cour suprême avait précisé que l'examen du cas pourrait intervenir en septembre. L'avocat mexicain de la Française, Me Agustin Acosta, précise toutefois qu'"il n'y a pas pour le moment de date définie, ni de délai limite". Concernant sa cliente, Me Acosta a indiqué à l'AFP qu'elle "attend patiemment et avec espoir la décision" de la Cour suprême "en dépit du fait qu'elle passe par des moments difficiles de tristesse et d'angoisse, et par moments de malaise physique".