Mexique : des soutiens pour Florence Cassez

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ombudsman (médiateur) de la ville de Mexico, des ex ministres et des juristes ont exprimé mercredi devant la presse leur soutien à la Française Florence Cassez, condamnée à 60 ans de prison pour enlèvements, une semaine avant l'examen de son affaire devant la Cour suprême du Mexique.

Lors d'une conférence de presse, ces sept personnalités ont apporté leur appui au projet du juge Arturo Zaldivar qui doit proposer le 21 mars la "libération immédiate et absolue" de la Française devant la première chambre de la Cour suprême, composée de cinq membres.

La justice mexicaine a une "histoire d'arbitraire" et "Cassez ne fait que nous montrer dans un miroir ce qui se passe dans notre système judiciaire", a dit Ana Laura Magaloni, directrice des Etudes juridiques du Centre de recherche et d'enseignement économique (CIDE), en relevant les vices de procédures du dossier.