Libye : trois civils tués par l'Otan (régime)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Les autorités libyennes ont accusé jeudi un raid de l'Otan d'être à l'origine de l'explosion qui a détruit une maison et tué une femme et ses deux enfants dans un quartier à l'ouest de Zliten, ville disputée à 150 km à l'est de Tripoli.

Les autorités ont conduit des journalistes étrangers, dont celui de l'AFP, devant cette maison détruite, puis dans la mosquée voisine où étaient exposés le cercueil fermé de la mère et ceux, ouverts, des deux enfants âgés de 4 et 5 ans, le visage ensanglanté. Les trois victimes ont ensuite été enterrées aux cris de "Allah Akbar" et "Nous sommes prêts à mourir en martyrs pour la Libye".

Le père de famille, Moustapha Naji, un enseignant de 35 ans, a raconté que le raid avait eu lieu jeudi matin vers 06h00 ( 04h00 GMT) alors qu'il se trouvait à la mosquée. Il a fait état de deux autres blessés graves dans sa famille.