Libye : les rebelles prennent une ville-clé

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Les rebelles libyens ont annoncé jeudi à l'AFP avoir pris le jour-même le contrôle de la localité stratégique d'Al-Wyg, dans l'extrême sud-saharien. Se revendiquant du Conseil national de transition (CNT), ces rebelles se font appeler le "Bataillon du bouclier du désert" et le "Bataillon des martyrs d'Um al-Aranib". Majoritairement toubous, une minorité ethnique du sud saharien, ces combattants sont dirigés par Barka Wardougou.

Proche des frontières du Niger et du Tchad, la localité d'Al-Wyg tombée jeudi entre leurs mains "est stratégique, notamment car elle abrite une piste d'atterrissage", selon Barka Wardougou.