Les Pro-Morsi à nouveau priés de partir

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le gouvernement en Égypte a demandé samedi pour la deuxième fois aux manifestants partisans du président islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armé de se disperser au Caire, en leur promettant une "sortie en toute sécurité" et un accès à la vie politique. Un communiqué lu à la télévision d’État par le porte-parole du ministère de l'Intérieur a demandé aux partisans des Frères musulmans qui campent un mois sur deux places du Caire de "retourner paisiblement chez eux et au travail". Mohamed Morsi, premier président élu démocratiquement en Égypte, a été déposé et arrêté le 3 juillet par l'armée qui a aussitôt mis en place un gouvernement intérimaire.