Journalistes tués au Mali : "une opération préméditée"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Invité d'Europe1 dimanche, Pierre Boilley, spécialiste de l’Afrique subsaharienne et directeur du centre d’Etude des Mondes Africains, est revenu sur la mort samedi de deux journalistes français de RFI, Claude Verlon et Ghislaine Dupont, samedi au Mali. Pour lui, "il y a de grandes chances que cette opération était préméditée", ajoutant "je ne pense pas qu'on puisse parler d'acte crapuleux, rien n'a été volé. C'est un acte terroriste."

"J'ai l'impression qu'on est dans quelque chose qui ressemble à une vengeance contre le MNLA", estime-t-il. Claude Verlon et Ghislaine Dupont s'apprêtaient en effet à donner la parole aux rebelles touaregs du MNLA, qui ont très vite condamné un "acte ignoble". Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour préciser les circonstances de l'enlèvement et de l'assassinat des deux reporters.