Iran : une deuxième cyberattaque détectée

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'Iran a été la cible d'une deuxième "cyberattaque" lancée par ses ennemis, a affirmé lundi le chef des services de défense civile, Gholamreza Jalali. Le nouveau virus, baptisé "Stars", a pu être découvert et des experts l'analysent, a dit Jalali à l'agence de presse iranienne Mehr, sans préciser la cible exacte de Stars et l'étendue de son impact. "Le virus se coule harmonieusement dans le système informatique et, dans un premier temps, il cause des dégâts mineurs, et peut être pris pour un dossier d'organisations gouvernementales", a expliqué Gholamreza Jalali.

Il a ajouté que le ver informatique "Stuxnet", découvert dans des ordinateurs à la centrale nucléaire iranienne de Bouchehr l'an dernier, constituait sans doute encore un risque. Certains experts ont parlé à son égard du premier "missile cyberguidé" au monde, dirigé contre le programme atomique de l'Iran. Les autorités iraniennes ont déclaré avoir neutralisé Stuxnet avant qu'il ne provoque des dégâts aux installations nucléaires. Elles ont imputé la responsabilité de ce ver informatique à Israël et aux Etats-Unis, qui soupçonnent fortement l'Iran d'avoir un programme atomique militaire.