Blanchiment d'argent : le Vatican surveillé

  • A
  • A
Partagez sur :

Les Etats-Unis ont ajouté, pour la "première fois", le Vatican à une liste d'Etats susceptibles d'être touchés par le blanchiment d'argent. C'est ce que précise un rapport publié mercredi par le département d'Etat à Washington. Le Vatican rejoint une liste de 68 pays classés dans la catégorie "situation préoccupante" et qui compte l'Albanie, l'Egypte, le Portugal ou le Yémen. Cette catégorie est un cran en-dessous de la liste américaine de 66 pays où le blanchiment d'argent est une "préoccupation première", qui regroupe l'Afghanistan, les Etats-Unis, le Brésil, la Chine, la Russie, l'Irak, la France.

Un responsable américain a indiqué sous le couvert de l'anonymat que le Vatican avait mis en place un dispositif anti-blanchiment le 30 décembre 2010, mais que son efficacité restait encore à évaluer. Le Vatican est "potentiellement vulnérable" au blanchiment d'argent en raison des fonds importants qui circulent entre le Saint-Siège et le reste du monde, a-t-il précisé.

Les + lus