Affiche :accord entre Benetton et le Vatican

  • A
  • A
Partagez sur :

Benetton a accepté de faire un don à l'Eglise catholique pour mettre fin à la polémique sur une affiche publicitaire du groupe italien de prêt-à-porter montrant le pape embrassant sur la bouche l'imam de la mosquée égyptienne Al Azhar.  

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a déclaré mardi que le Saint-Siège avait remporté une victoire morale en parvenant à défendre l'image du pape par la voie judiciaire. Benetton a accepté de ne pas diffuser l'affiche contestée et de tenter d'en bloquer l'utilisation par des tiers, a précisé le père Lombardi. Le photomontage était cependant toujours visible sur internet mardi.   

En novembre dernier, le groupe italien s'était dit "désolé de voir que l'utilisation de l'image du pape et de l'imam ait offensé la sensibilité des fidèles". Cette campagne publicitaire, avait ajouté Benetton, visait "exclusivement à combattre la culture de la haine sous toutes ses formes".   

Sur le modèle de celle du pape, d'autres affiches réalisées pour soutenir la fondation "Unhate" montraient Barack Obama embrassant son homologue vénézuélien, Hugo Chavez, ou la chancelière allemande Angela Merkel dans la même situation avec Nicolas Sarkozy.