Journée du recyclage : les sextoys aussi ont le droit à une seconde vie !

  • A
  • A
Sextoys 2000x1000 AFP 2:18
© VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :
Invité mercredi d'Europe 1, Patrick Cuvrot, le président directeur général des magasins Passage du Désir, raconte la manière dont les sextoys peuvent être recyclés, "comme tous les petits appareils électroménagers".
INTERVIEW

En cette troisième journée mondiale du recyclage, Patrick Cuvrot, président directeur général des magasins Passages du Désir, invité inattendu de la matinale d'Europe 1, nous explique comment... les sextoys, eux aussi, peuvent être recyclés ! Patrick Cuvrot souligne d'abord que les compagnies de recyclage, dans un premier temps, ont "pris de haut" cette initiative. "Ce n'est pas du tout un produit de recyclage auxquels elles avaient pensé", analyse-t-il.

Décorer ses jardins de godemichés

Or, les sextoys ont une durée de vie "de 2 à 3 ans" et comme pour tout objet, l'utilisateur ou l'utilisatrice averti(e) doit se pencher sur la question de son recyclage. Passage du Désir propose justement à ces derniers une solution. "On cherchait depuis un moment un moyen de les recycler", avoue le PDG.

La solution ? Décorer son jardin de godemichés, tout simplement. C'est ce que propose Patrick Cuvrot, pour qui cette idée correspond à la tendance qui consiste à habiller ses extérieurs avec une cafetière hors d'usage par exemple, toujours dans cette perspective de donner une seconde vie à l'objet en question.

"On a besoin de dédramatisation dans ce contexte, restons optimistes ! Je rappelle que faire l’amour renforce les défenses immunitaires", conclut Patrick Cuvrot, en référence à la crise du coronavirus. Et si, pendant le confinement, on plantait des godemichés ?

Europe 1
Par Maxime Dewilder