La serrure forcée du Watergate vendue 62.000 dollars

  • A
  • A
Watergate, 1280x640
© PAUL MORIGI / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Ce pseudo-cambriolage avait déclenché la plus grosse affaire d'espionnage politique aux Etats-Unis, débouchant sur la démission du président Richard Nixon en 1974.

C'est une serrure historique. Celle d'une porte forcée en 1972 au siège du parti démocrate dans l'immeuble du Watergate à Washington. Elle a été vendue 62.500 dollars aux enchères jeudi soir.

Démission du Président Nixon au final. Ce pseudo-cambriolage avait déclenché la plus grosse affaire d'espionnage politique, voire le plus gros scandale politique de l'histoire des Etats-Unis. "La découverte (par un vigile) de cette serrure forcée, et l'arrestation consécutive des cinq cambrioleurs, a lancé une réaction en chaîne qui a finalement abouti à la démission du président Richard Nixon" en 1974, a souligné la société d'enchères, qui avait fixé la mise à prix à 50.000 dollars.

Conservée par le concierge de l'immeuble. La banale serrure - un mécanisme en laiton pesant deux kilos - a été conservée comme une relique pendant près d'un demi-siècle par le concierge de l'immeuble, après son remplacement par un serrurier au lendemain de l'effraction. L'objet, serti dans un panneau de bois, était vendu avec deux lettres certifiant sa provenance et le fait qu'il a bien été retiré de la porte de l'appartement 600, accessible par l'escalier n°2 au 2600 Virginia Avenue, l'adresse de l'immeuble de bureaux au sein du complexe du Watergate.