Dax : il prend un policier à l'arrière de sa moto pour l'aider à rattraper un suspect

, modifié à
  • A
  • A
police municipale policiers 1280
Vendredi, un policier municipal de Dax a pu interpeller un suspect après avoir été transporté en moto par un particulier. Image d'illustration. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Un policier municipal a pu interpeller un suspect grâce à un motard qui lui a proposé son aide pour aller plus vite, raconte "Sud Ouest".

C'est un coup de pouce auquel il ne s'attendait pas. Vendredi, un policier municipal de Dax, dans les Landes, qui poursuivait à pied un suspect, a reçu l'aide d'un motard qui lui a proposé de monter sur son véhicule, a rapporté dimanche Sud Ouest.

A pied, il se fait distancer. Le brigadier Douhairet, policier municipal à Dax, s'était lancé vendredi à la poursuite d'un suspect. Ce dernier, connu pour trafic de stupéfiants, avait pris la fuite dès qu'il avait vu le fonctionnaire municipal alors qu'il se trouvait dans un parc. Dans un premier temps, le policier, qui souhaitait le contrôler, l'a poursuivi. Mais à pied, il a fini par se faire distancer.

"Monte !" C'est alors qu'une moto a surgi. "Je comprends que je vais le perdre, quand arrive un motard à ma hauteur qui me dit : 'monte !'", raconte dans Sud Ouest le brigadier Douhairet. "Je ne me fais pas prier et on remonte l’avenue à toute vitesse jusqu’à la hauteur du suspect, tellement surpris de me voir là qu’il ne résiste même pas à l’interpellation". 

"Ça m'a paru logique de l'aider". Pour le motard, ce geste n'a rien d'exceptionnel. Ce commerçant, récemment victime d'un vol sur son étal, a décidé de se proposer quand il a vu que le policier commençait à peiner dans sa poursuite. "Je lui ai proposé de monter sur la moto. J’ai pensé qu’il poursuivait un voleur et je me suis mis à la place du commerçant ou de la personne qui s’était fait voler. En fait, ce n’était pas le cas mais ça m’a paru logique de l’aider", a-t-il indiqué au quotidien régional. Pour le policier en tout cas, pas de doute : sans l'aide du motard, l'interpellation du suspect n'aurait pu avoir lieu. "Sans lui, je ne l’aurais jamais rattrapé et il nous aurait encore échappé. Et il y avait tout dans le sac", a raconté le brigadier. 

Les + lus