Var : elle crée une page Facebook pour retrouver l'homme dont elle est tombée amoureuse dans le train

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Sandrine, 34 ans, tente désespérément de retrouver l'homme dont elle est tombée amoureuse, le 11 avril, à bord d'un train. Mais pour l'heure, la page Facebook ne lui a pas permis de le revoir.

"Recherche l’homme du OUIGO 7851 du 12.04.19 descendu à Toulon vers 11h04." L'intitulé de la page Facebook est plutôt clair, et son objectif aussi : via la plateforme, une jeune femme tente de retrouver l'homme sur qui elle a eu un coup de foudre dans un train Paris-Toulon, le 11 avril dernier.

Un homme "entre 33 et 43 ans"

Ce jour-là, alors qu'elle prenait le train pour un week-end dans le Sud de la France, Sandrine est tombée sur un homme "grand et mince" aux "cheveux châtains". Elle portait "un pull jaune, un jean bleu ciel et des baskets blanches". Lui avait "une veste rouge avec une manche rouge et l’autre grise, un jean bleu, des baskets rouges aux lacets blancs et une écharpe dans les tons gris / bleus". Elle a 34 ans, mais "en général" on lui en donne "presque 10 de moins". Lui "approximativement entre 33 et 43 ans", évalue son admiratrice transie.

Des hommes se font passer pour lui

"Si tu te reconnais et que tu partages avec moi l'envie de découvrir qui se trouve derrière ces regards, je te propose de m'envoyer un message en privé", écrivait-elle deux jours après cet "échange de regards" dans le Ouigo.

Malheureusement, la trentenaire n'a pas réussi à avoir de nouvelles de cet inconnu, un mois après la création de la page. "Une personne a tenté de se faire passer pour lui. D'autres hommes tentent leur chance aussi, mais c'est mort, forcément", confie-t-elle, amère, à Var-Matin.