Une voiture transportant des explosifs retrouvée à Sarcelles

, modifié à
  • A
  • A
Mardi soir, une poursuite s'est engagée avec les gendarmes, bientôt rejoints par une équipe de la BAC. Image d'illustration.
Mardi soir, une poursuite s'est engagée avec les gendarmes, bientôt rejoints par une équipe de la BAC. Image d'illustration. © DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :
Mardi soir, les gendarmes ont intercepté à Sarcelles une voiture en fuite qui transportait des pains de plastic dans son coffre.

Une voiture qui transportait des explosifs dans le coffre a été retrouvée mardi soir dans le parking d'un centre commercial à Sarcelles dans le Val-d'Oise qui a été évacué, a-t-on appris mercredi de sources concordantes, confirmant une information du Parisien.

Une voiture qui prend la fuite. Selon les premiers éléments de l'enquête, tout part d'un banal contrôle routier, vers 16h40. "Les gendarmes ont voulu contrôler des personnes à bord d'une voiture qui observaient une station-service à Piscop. Ils se sont soustraits au contrôle et ont fui en direction de Sarcelles", a-t-on indiqué.

"Six pains de plastic". Une poursuite s'engage avec les gendarmes, bientôt rejoints par une équipe de la BAC. Le véhicule, une Renault Laguna, s'engouffre dans le parking souterrain du centre commercial "My place" à Sarcelles et les deux passagers prennent la fuite, abandonnant sur place la voiture. "Six pains de plastic" ont été retrouvés dans le coffre, ainsi qu'un "jeu de fausses plaques d'immatriculation", selon une source policière. Un périmètre de sécurité a été mis en place et le centre commercial évacué tandis des opérations de déminage avaient lieu.

"Aucune orientation" sur leur destination. "On n'a encore aucune orientation sur la destination des explosifs", a déclaré le procureur adjoint de Pontoise. Une enquête, confiée à la police judiciaire de Versailles, a été ouverte notamment pour refus d'obtempérer et détention d'explosifs, a-t-il ajouté.

 

Redoine Faïd à bord. Selon des informations d'Europe 1, Redoine Faïd faisait partie de l'équipage de la voiture traquée à Sarcelles mardi soir. Ce détenu est en fuite depuis 24 jours après sa spectaculaire évasion de la prison de Réau. Quand le véhicule a été retrouvé, le conducteur et son passager avaient réussi à prendre la fuite à pied.

Les + lus