Un policier soupçonné de "corruption" mis en examen à Paris et écroué

, modifié à
  • A
  • A
Le fonctionnaire aurait perçu de l'argent pour éviter la fermeture de bars qui ne respectaient pas la réglementation.
Le fonctionnaire aurait perçu de l'argent pour éviter la fermeture de bars qui ne respectaient pas la réglementation. © direction générale de la police nationale
Partagez sur :
Interpellé le 18 avril, ce responsable de l'unité administrative est soupçonné d'avoir été corrompu par des gérants de bar dont il devait contrôler les établissements. 

Un policier du commissariat du 13e arrondissement de Paris soupçonné de "corruption" a été mis en examen le 20 avril et placé en détention provisoire, a-t-on appris lundi de source judiciaire, confirmant une information du Point.fr.

Chargé des débits de boisson. Ce fonctionnaire a été mis en examen par un juge d'instruction pour "trafic d'influence" et "corruption par agent dépositaire de l'autorité publique", a précisé cette source. Interpellé le 18 avril dernier et placé en garde à vue à l'IGPN, la "police des polices", ce fonctionnaire, responsable de l'unité de police administrative, chargée notamment du contrôle des débits de boisson, au sein de ce commissariat, est soupçonné d'avoir été corrompu par des gérants de bar, dont il devait contrôler les établissements, affirme Lepoint.fr.

Plusieurs dizaines de milliers d'euros découverts à son domicile. Selon ce média, le fonctionnaire, en poste depuis plusieurs années dans le XVIII ème arrondissement et proche de la retraite, aurait perçu de l'argent pour éviter la fermeture de bars qui ne respectaient par la réglementation. Plusieurs dizaines de milliers d'euros auraient été découverts à son domicile lors de la perquisition à son domicile menée par les enquêteurs de l'inspection générale de la police nationale (IGPN), selon lepoint.fr.