Toulon : un homme s'immole par le feu devant l'hôtel de police

, modifié à
  • A
  • A
Le feu a été éteint par des policiers. Photo d'illustration.
Le feu a été éteint par des policiers. Photo d'illustration. © Jeff PACHOUD / AFP
Partagez sur :
Selon les pompiers, l'homme, dont l'identité est encore inconnue, pourrait être brûlé à 80%.

Un homme a été hospitalisé jeudi après s'être immolé par le feu en fin de matinée devant l'hôtel de police de Toulon, en plein centre-ville, a indiqué le préfet du Var Jean-Luc Videlaine, qui s'est aussitôt rendu sur place.

"L'immolation s'est produite en haut de la volée de marches qui mène à ce commissariat, devant la porte d'entrée", a précisé le préfet, confirmant une information de Var-Matin.

L'homme, décrit comme "plutôt jeune" par des témoins, qui a été transporté dans un état grave à l'hôpital, s'est présenté à la brigadière en faction en indiquant qu'il voulait "porter plainte contre la police", a précisé le préfet. "À l'odeur, la fonctionnaire s'est alors aperçue que l'homme avait les vêtements imprégnés d'essence et a tenté, avec ses collègues, de lui enlever le briquet qu'il tenait à la main", a précisé Jean-Luc Videlaine. Sans succès, car au cours de la tentative d'interpellation l'homme a réussi à mettre le feu à ses vêtements.

Une torche vivante "impressionnante"

Les fonctionnaires ont réussi à éteindre les flammes à l'aide d'extincteurs et ont donné une douche froide à la victime avant son transfert en milieu hospitalier.

Les témoins ont décrit une torche vivante "impressionnante" et les pompiers ont estimé, avant tout diagnostic plus précis, que l'homme, dont l'identité n'est pas connue à cette heure, pouvait être brûlé à 80%. "Les policiers ont fait ce qu'ils devaient faire", a souligné le préfet, ajoutant qu'un adjoint de sécurité a été très légèrement brûlé à l'avant-bras dans l'opération.

Les + lus