Nouvelle-Calédonie : un pompier meurt à la suite d'un incendie

, modifié à
  • A
  • A
Un pompier volontaire a été grièvement blessé lors d'une intervention (photo d'illustration).
Un pompier volontaire a été grièvement blessé lors d'une intervention (photo d'illustration). © THEO ROUBY / AFP
Partagez sur :
Un pompier volontaire, gravement blessé au cours d'une intervention sur un incendie en Nouvelle-Calédonie, a succombé à ses blessures mercredi. 

Un pompier est décédé en Nouvelle-Calédonie à la suite d'une intervention sur un important incendie au nord de l'archipel, qui a déjà détruit plus de 800 hectares de végétation, ont annoncé mercredi les pompiers de France. "Nous avons le regret et la douleur de vous faire part du décès en service commandé du sapeur de 1ère classe Bertrand Pime, sapeur-pompier volontaire en Nouvelle-Calédonie", ont tweeté les pompiers.

Grièvement brûlé lors d'une intervention. La ministre des Outre-mer Annick Girardin a fait part de son émotion à l'annonce de ce décès. Ce pompier volontaire, âgé de 49 ans, marié et père de deux enfants, avait été grièvement brûlé dans des opérations en cours depuis mardi contre un incendie qui a démarré dans une zone industrielle du village de Koumac, à l'extrême nord de la Nouvelle-Calédonie. Les premiers éléments penchent pour un sinistre d'origine criminelle, selon les autorités.

Le feu toujours en cours. "Toujours pas maîtrisé", le feu a déjà ravagé plus de 800 hectares de végétation et a nécessité l'évacuation d'une cinquantaine de personnes. Le feu est attisé par un vent fort avec des rafales à 35 nœuds, des températures proches de 30 degrés et une sécheresse installée. Le plan Orsec feu de forêt de niveau 2 a été déclenché tandis qu'une trentaine de soldats du feu, 11 véhicules et deux hélicoptères bombardiers d'eau sont mobilisés.

Les + lus