Mort accidentelle d'un commando marine français à Djibouti

, modifié à
  • A
  • A
Le commando marine français est mort samedi dernier dans un accident de la route à Djibouti où il était en mission. Image d'illustration.
Le commando marine français est mort samedi dernier dans un accident de la route à Djibouti où il était en mission. Image d'illustration. © YASUYOSHI CHIBA / AFP
Partagez sur :
Le premier-maître Arnaud Peyrony-Rapatout, 37 ans, est mort samedi dans un accident la route à Djibouti. 

Un commando marine français est mort samedi dernier dans un accident de circulation à Djibouti, où il était en mission, a annoncé la Marine dans un communiqué.

Plusieurs théâtres d'opération à son actif. Membre du commando de Penfentenyo, au sein duquel il était spécialisé dans le renseignement, le premier-maître Arnaud Peyrony-Rapatout était âgé de 37 ans et père d'une fille. Ce sous-officier des forces spéciales maintes fois décoré avait participé à des opérations en Afghanistan, en Côte d'Ivoire, en Guyane française, ou encore au Levant. Il a été promu au grade de maître-principal à titre posthume.

Deux cérémonies. "Deux cérémonies militaires seront organisées pour lui rendre un dernier hommage, en République de Djibouti et en métropole, en présence de sa famille et de ses frères d’armes", indique la Marine nationale.

Les + lus