Corse : le président du Tours FC violemment cambriolé, cinq mises en examen

  • A
  • A
Jean-Marc Ettori
Jean-Marc Ettori est également PDG de l'entreprise de tourisme Corsicatours. © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :
Jean-Marc Ettori avait été surpris dans son sommeil par trois hommes cagoulés et armés qui avaient volé entre 50.000 et 100.000 euros. 

Cinq hommes ont été mis en examen pour le cambriolage violent dont a été victime Jean-Marc Ettori, président du Tours Football Club (L2) en juin 2018, a indiqué vendredi le procureur d'Ajaccio Eric Bouillard.

Mis en examen jeudi, ils sont connus des services de justice pour des faits similaires et sont de la région de Propriano. Trois ont été mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de commettre un vol en bande organisée et placés sous contrôle judiciaire. Les deux autres ont été mis en examen pour ce chef ainsi que pour vol en bande organisée et séquestration. Ils nient les faits. Ils ont été extraits mercredi de détention provisoire, où ils avaient été placés pour une autre série de vols avec violence.

Surpris dans son sommeil par trois hommes cagoulés et armés

Un sixième, arrêté sur le continent, doit être prochainement ramené en Corse sous mandat d'amener et présenté au juge d'instruction, a précisé le procureur. Jean-Marc Ettori, également PDG de l'entreprise de tourisme Corsicatours, avait été surpris dans son sommeil vers 3 heures du matin à son domicile de Porto-Vecchio par trois hommes cagoulés et armés. Ils avaient obtenu qu'il ouvre son coffre et qu'il leur remette entre 50.000 et 100.000 euros et de l'or, avait détaillé à l'époque le procureur. Jean-Marc Ettori avait été légèrement blessé.