Paris : une soirée clandestine réunit une centaine de personnes, cinq interpellations

, modifié à
  • A
  • A
Police
Cinq interpellations ont eu lieu lors de cette soirée. © AFP
Partagez sur :
Une centaine de personnes se sont rassemblées à Paris pour participer à une fête clandestine dans la nuit de samedi à dimanche. Les forces de l'ordre sont intervenues vers une heure du matin et cinq organisateurs présumés ont été interpellés. Une enquête judiciaire a été ouverte pour non-respect du couvre-feu et mise en danger de la vie d’autrui.

Dans la nuit de samedi à dimanche, vers une heure du matin, les policiers ont mis fin à une fête clandestine regroupant une centaine de personnes à Paris. En pleine crise sanitaire du coronavirus, cette fête a été organisée dans un local technique à l'abri des regards aux abords du périphérique parisien, à hauteur de la porte d'Auteuil, selon les informations de BFM TV dont Europe 1 a eu confirmation. 

Pour éviter un accident lors de l'intervention des forces de l'ordre, la circulation a dû être coupée. Les policiers ont saisi le matériel sono. Cinq organisateurs présumés ont été interpellés et placés en garde à vue, pour des chefs de "mise en danger de la vie d'autrui", "organisation de manifestation sur la voie publique non déclarée" et "dégradations".

Une autre fête à Orly

Une enquête judiciaire a été ouverte pour ces faits et les investigations ont été confiées au commissariat du 17e arrondissement. Ainsi, les organisateurs risquent la peine d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende.

Une autre fête clandestine a eu lieu dans le stade Meliès, à Orly, samedi soir. Une centaine de personnes ont participé à cette fête et cinq interpellations ont eu lieu : trois organisateurs présumés pour "mises en danger de la vie d’autrui" et deux participants pour "violences sur les forces de l’ordre".

Europe 1
Par Marion Dubreuil