Fusillade : le témoignage d'une collégienne (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Une fusillade devant le collège-lycée juif de Ozar Hatorah a fait trois morts lundi matin à Toulouse, dont deux enfants. Odène est interne dans cet établissement. Elle est était retranchée dans la synagogue qui jouxte l'école au moment de la fusillade.

"Ça c’est passé à 8 heures, à l’arrivée des enfants à l’école. Il y a un scooter blanc qui est arrivé, un homme a tiré. Je crois qu’une petite est touchée. Les informations sont assez contradictoires. La CPE est venue dans la synagogue pour nous dire qu’il y avait eu des coups de feu. Tout le monde a dû sortir par la porte de secours de derrière. Nous, comme on est chez les femmes, on ne pouvait pas s’enfuir donc on n’a pas bougé.  Il y a plusieurs personnes qui ont été touchées. La plupart des élèves crient, d’autres qui pleurent mais ils sont éparpillés. Les parents, ils ont déjà pris leurs enfants. On doit être une bonne trentaine d’enfants. Dans l’école, on est à peu près 200", a-t-elle témoigné sur Europe 1.

>> 

- Pour retrouver les dernières infos sur la fusillade de Toulouse, cliquez-ici.

Les + lus