Française, irlandaise ou jamaïcaine : la résistance est partout et de tout temps

  • A
  • A
3:55
Le zapping de demain est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Du lundi au vendredi dans Culture médias, Eva Roque vous livre ses conseils TV pour la soirée. Ce lundi, elle nous propose trois programmes qui ont la résistance pour axe commun. La résistance française c’est dans la série "De Gaulle, l’éclat et le secret" sur France 2 à 21h05, la résistance irlandaise vous donne rdv sur France 5 à 20h50 avec "Le vent se lève" et la résistance jamaïcaine est dans "Move" sur Netflix.

À quoi ressemble le zapping du lendemain ? Et quel en est le thème ?

À un thème d’actualité : la résistance. De tout temps et partout, la résistance est là. "Le mot résister doit toujours se conjuguer au présent", disait Lucie Aubrac.

Lucie Aubrac choisira pour parrain de sa fille, un certain Charles de Gaulle avec qui vous avez rendez-vous ce soir.

France 2 diffuse la série "De Gaulle, l’éclat et le secret" avec l’excellent Samuel Labarthe dans le rôle principal que vous avez entendu dans le journal des médias. Nous sommes en 1940 à Bordeaux. Rencontre entre De Gaulle et Georges Mandel, alors ministre de l’Intérieur, opposé à Pétain. Georges Mandel est interprété magistralement par Eric Naggar. Cette série, écrite par Patrice Duhamel et Jacques SantaMaria, se veut le pendant de "The Crown", la série relatant la vie d’Elisabeth II. Il y a des similitudes notamment dans les aller-retours entre l’histoire avec un grand H et l’histoire de famille de De Gaulle. Mais on est encore loin de la production de "The Crown". Un conseil, ne vous arrêtez pas au premier épisode.

Il sera également question de résistance sur France 5 avec le film de Ken Loach "Le vent se lève".

Quand deux frères, Irlandais catholiques, décident en 1920 de lutter contre l’envahisseur anglais et donc pour l’indépendance de leur pays. C’est un immense film, palme d’or en 2006. Un film sur la résistance, la défense des opprimés, l’engagement. Sur les bienfaits d’une révolution socialiste revendiquée par Ken Loach. C’est sublime dans la violence qu’elle raconte. Par ailleurs, c’est sans doute la plus didactique leçon d’histoire sur ce sujet.

La résistance est aussi en Jamaïque, symbolisée par une danse.

Le dancehall incarné par une femme Kimiko Versatile dont vous allez pouvoir découvrir le parcours extraordinaire dans un documentaire signé Thierry Demaizières sur Netflix. Une danse née dans l’histoire de cette île comme le rappelle la prof de danse de Kimiko. Danse hyper sexy, provocante… Dans les rues de Kingston, dans le ghetto de la capitale, les femmes affrontent les hommes dans des battles. C’est presque animal, les pieds ancrés dans le sol, une énergie dingue et le corps en transe. Cette femme est une boule d’énergie. Un condensé d’ondes positives qui vit pour et par la danse. Quatre autres portraits d’autres danseurs sont disponibles dans cette série documentaire.

Pour récapituler :

- La résistance française c’est dans la série "De Gaulle, l’éclat et le secret" sur France 2 à 21h05

- La résistance irlandaise vous donne rdv sur France 5 à 20h50 avec "Le vent se lève"

- La résistance jamaïcaine est dans "Move" sur Netflix