Campagne et décor bucolique à la télévision mercredi soir

  • A
  • A
3:20
© Europe 1
Le zapping de demain est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Du lundi au vendredi dans Culture médias, Eva Roque vous livre ses conseils TV pour la soirée. Mercredi soir, elle vous propose de découvrir la France à travers ses pâturages et ses prairies. La campagne de l’enquêteur Alex Hugo sur France 2 à 21h05, les paysages de Mayenne dans le film "Au nom de la terre" à découvrir sur Canal+ cinéma à 20h50 et les terres périgourdines à admirer sur France 3 dans Des racines et des ailes à 21h05.

Eva, vous avez toujours un temps d’avance. Vous nous proposez donc le zapping du lendemain, les séquences fortes des programmes du soir. Quel est le thème du jour ?

La campagne. Je vous emmène dans les pâturages à travers la France. Décor bucolique donc, mais notre héros du jour, Alex Hugo, doit d’abord quitter le sommet de sa montagne dans le parc national des Ecrins pour nous rejoindre.

L’ancien grand flic marseillais interprété par Samuel Le Bihan pensait trouver calme et sérénité dans les montagnes et les prairies de l’arrière-pays. Mais les meurtriers sévissent aussi loin du bitume. Et comme Alex Hugo, le suspect du soir avait de bonnes raisons de s’exiler en plein cœur de la nature. Petite précision à propos de la série de France 2, la vallée et le village de Lusagne n’existent pas. Il s’agit d’une pure invention.

Zéro invention en revanche pour un film qui nous entraîne en plein cœur de la Mayenne, dans la ferme de Pierre incarné par Guillaume Canet. Il vient à peine de racheter l’exploitation de son père. Entre les deux hommes, des visions différentes du métier d’agriculteur. 

A sa sortie en salle, près de deux millions de spectateurs sont allés voir "Au nom de la terre" d’Edouard Bergeon. Une saga familiale émouvante, évoquant le quotidien de ces hommes, et de ces femmes, qui luttent pour vivre de leurs terres. Une histoire tragique qu’a vécue le réalisateur. Il dédie d’ailleurs le film à son père dans une dernière séquence bouleversante. A voir sur Canal+ cinéma.

Et puis, à moins de 500km de là, en plein Périgord, la campagne offre ses plus beaux atours. Visite vue du ciel des villages de la région en compagnie de Fanny dont le métier est de trouver des sites pour des tournages. Depuis son avion, la voilà au-dessus de Fanlac, où a été tournée la série Jacquou le croquant en 1969.

Sublime visite guidée dans le Périgord grâce à des Racines et des Ailes qui offrent une série de portraits de gens originaires de cette région et de ceux qui ont quitté la ville pour venir s’installer sur ces terres magnifiques. Dépaysement garanti.

Je récapitule :

- la campagne de l’enquêteur Alex Hugo, c’est sur France 2 à 21h05

- les paysages de Mayenne dans le film "Au nom de la terre" sont à découvrir sur Canal+ cinéma à 20h50

- et les terres périgourdines sont à admirer sur France 3 dans Des racines et des ailes à 21h05