"Les vacances de Monsieur Hulot", "Zin-Zin" l'appareil auditif pour réduire la fracture sociale, le musée des Arts incrédules : les fausses pubs d'Europe 1

SAISON 2018 - 2019
  • A
  • A
Partagez sur :

Depuis septembre, Europe 1 diffuse chaque jour de fausses publicités à l'antenne, dans le cadre d'un jeu. En voici trois.

Chaque jour, Europe 1 vous permet de remporter de nombreux cadeaux en découvrant la fausse pub diffusée sur l'antenne. Voici quelques extraits des meilleures fausses pubs de Karl Zéro pour Europe 1.

Les vacances de Monsieur Hulot. La planète était danger, la fin du monde approchait, il devait sauver la planète. Et puis…finalement non. Le remake moderne du chef-d'oeuvre de Jacques Tati, Les vacances de Monsieur Hulot. Au lieu de sauver la planète, il a démissionné, puis il est parti en vacances. Mais pourquoi ? Car il savait que pour sauver la planète, le diesel allait augmenter et que tout le monde allait lui tomber dessus ! Les vacances de Monsieur Hulot, avec pour la première fois sur grand écran, Nicolas Hulot, qui incarne Monsieur Hulot.

"Zin-Zin" l'appareil auditif qui réduit la fracture sociale. Dès 40 ans, des troubles de l'audition peuvent survenir et cette légère surdité peut passer pour un souci de compréhension. Si vous répondez toujours à côté, rendez vous à l'évidence et équipez vous vite de "Zin-Zin", l'appareil auditif qui réduit la fracture sociale. "Zin-Zin", pour écouter ce que les gens ont à vous dire, avant qu'il ne soit trop tard.

Gilles et John, quand les "gilets jaunes" deviennent artistes. Le musée des Arts incrédules présente Gilles et John, ou quand la colère populaire rencontre l'art. Gilles et John, c'est l'improbable et foudroyante naissance du génie immédiat : L'abribus éclaté est une œuvre urgente, majeure. L'amas de barrières vertes avec pavés touche au sublime : on pense au Cri de Munch ! Gilles et John étaient au chômage et accablés de dettes, ils se sont rencontrés aux Champs-Elysées et là, leur œuvre a éclaté aux yeux de tous ! Gilles et John, quand le mobilier urbain se sublime pour devenir art, au musée des Arts incrédules.

Les émissions précédentes