François Bayrou pourrait faire son retour auprès d'Emmanuel Macron

  • A
  • A
1:17
© Europe 1
Le fait politique est une chronique de l'émission Europe Matin - 6h-9h
Partagez sur :

Pour finaliser le remaniement du gouvernement français, des secrétaires d'Etat doivent encore être nommés, ainsi qu'un haut-commissaire au plan. Et pour ce poste, c'est le président du MoDem François Bayrou qui est pressenti.

En fin de semaine prochaine, une quinzaine de secrétaires d’état seront nommés. Un haut-commissaire au plan doit compléter le dispositif et c’est François Bayrou qui a priori est destiné à ce poste mais comme souvent avec le président du MoDem, rien n’est simple.

Il veut un poste à la mesure de son ego. En clair, François Bayrou ne veut avoir de compte à rendre qu’au président de la République. Pas question pour lui d'obéir à Jean Castex, le premier ministre. Et puis Francois Bayrou veut un grand commissariat au plan. Je vous rappelle que cette institution gaulliste avait été dissoute en 2006. Et François Bayrou se voit en nouveau Jean Monnet.

Il a toujours dit qu'il fallait remettre le plan au goût du jour, développer une vision à long terme pour le pays. Un poste qui est proposé à François Bayrou. Sauf qu’il pose une condition : ne pas être rattaché lui permettrait aussi de rester maire de Pau. Il ne serait pas frappé par le cumul des mandats.

Bref Bayrou fait du Bayrou. Il dit régulièrement du président qu'il doit renouer son contrat de confiance avec les Français. Pour le président du MoDem, devenir haut-commissaire au plan en lien direct signifierait qu’il continue à occuper le poste de partenaire privilégié.

Francois Bayrou veut convaincre Emmanuel Macron que le MoDem reste un bon plan politique pour être réélu en 2022.