Desserts, Autistan, école

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
Partagez sur :

Elisabeth Assayag, Nicolas Carreau et Marion Calais font le point sur l'actualité du jour.

Elisabeth Assayag ce matin vous nous parlez de douceurs de sucreries, je veux parler des desserts.

Et d'après une étude sur les habitudes de consommation des français arrive en tête, le fondant au chocolat.

C'est simple d'après cette étude du cabinet chd expert, quand une faim nous guette une faim de dessert, la première envie est un fondant au chocolat. À la boulangerie vous en trouvez désormais près des éclairs et des mille feuilles et chaque restaurant que ce soit un bistrot ou un gastronomique le fondant au chocolat est affiché à la carte. Le fondant au chocolat est le dessert numéro un en dehors de la maison, surtout en boulangerie mais aussi dans la grande distribution.

Bonne Maman à son fondant au chocolat Les cakes savane tout chocolat ou en encore dans les rayons spécialisés bio ou sans gluten le fondant au chocolat s'expose en première ligne dans les rayons.

Donc le fondant  au  chocolat superstar

Mais au restaurant c'est un autre dessert Oui au restaurant le dessert le plus commande c'est la crème brûlé. Faites le test chaque restaurateur à son fondant au chocolat Et sa crème brûlée à la carte. D'ailleurs les cartes de dessert des restaurants changent petit à petit. Vous avez 3 ou 4 sortes de desserts fixes, ce que les professionnels nomment des desserts refuge  Le fondant la crème brûlée une salade de fruit et ensuite une sélection de desserts variée en fonction des saisons ou des arrivages.

Et au restaurant quand on se dit je ne vais pas prendre un dessert mais j'ai tout de même envie de terminer sur une note de sucre, on opte pour le café gourmand.

En nette progression c'est votre café accompagné de trois mini dessert.

Ces desserts c'est en dehors de la maison, mais une fois rentré on devient plus raisonnable

Oui à la maison ce sont les fruits et les produits laitiers qui se partagent les deux tiers du marché des desserts. La tendance à la maison c'est que l'on se détourne de plus en plus du lait de vache pour s'orienter vers des préparations à base de soja ou de riz. Comme des yaourts à base de soja. Et la plus grande percée c'est l'ultra frais bio qui a enregistré plus de 20% de progression l'année dernière.

L'ultra frais bio. Ce sont des jus de fruits des glaces artisanales des cakes au chocolat Vegan (vegan ça veut dire de l'huile à la place du beurre ça veut dire de la compote de pomme du lait végétal pas de beurre ni œuf).

 

-

 

Nicolas Carreau, hier, c’était polar avec John Grisham. Ce matin, on change du tout au tout.

Oui. Aujourd’hui, c’est un livre de voyages un peu particulier. Ça s’appelle Voyages en Autistan, chez Plon.

En "Autistan"

Oui. Parce que le livre est signé Josef Schovanec. Les auditeurs d’Europe 1 le connaissent bien puisqu’il est tous les vendredis soir chez Sophie Larmoyer dans l’émission les Carnets du monde. Josef est un type brillantissime, un philosophe… Avec une petite particularité : il est autiste. Deuxième particularité : il est voyageur. Il parcourt le monde en permanence, il saute du désert d’Oman à Tel-Aviv en faisant un détour par la Martinique.

Et il raconte ce qu’il a vu chez Sophie

Voilà. Et dans ce livre qui compile 42 voyages dans 42 chapitres. Ils sont intitulés à la XIXème, comme : "Où, à l’issue des vacances, on souffre d’un mal de terre aigüe". "Où l’on apprend à faire la paix par la ruse". "Où l’on fait des études de vidulogie".

Vidulogie ? Qu’est-ce que c’est que ça ?

C’est la science des valises ! Et comme Josef voyage tout le temps, il s’intéresse beaucoup à cet objet indispensable. Il sait reconnaitre la provenance d’une valise au premier coup d’œil. Il distingue la valise anglo-saxonne (un peu tape à l’œil avec des décorations commerciales) de la valise du moyen-orient, lisses et rigides. Mais il nous explique aussi que dans certaines parties du monde, les roulettes sont parfaitement incongrues – comme chez nous il y a quelques années seulement. En Asie centrale, par exemple, Josef raconte qu’à l’hôtel, l’homme qui l’aide à porter sa valise refuse obstinément de la faire rouler. Ce serait un aveu de faiblesse. Il nous dresse la carte du monde des sacs et autres valises. Et termine ce chapitre par une belle citation bouddhiste : "Quand demain nous partirons avant l’aube, ne t’encombre d’aucun bagage". Voilà. C’est l’un des chapitres donc de ce livre fantastique, bourré d’anecdotes, de situations inattendues aux quatre coins du monde. C’est drôle, enlevé et intelligent. C’est Josef, quoi.

Merci Nicolas. Voyages en Autistan donc. De Josef Schovanec. A lire pour voyager !

 

-

 

La presse en région avec Marion Calais. Marion, à la Une ce matin, retour à l'école.

Et c'est pas toujours tout rose dans ces établissements. A Troyes, par exemple, l'état des toilettes est tel que qu'un plan de rénovation a été déclenché assure l'Est Eclair. A Marseille, la mairie reste mobilisée pour rénover ses classes. Il y a un an, rappelle la Provence, élus, parents, enseignants dénonçaient l'état de délabrement des écoles de la ville. Hier, en Conseil Municipal, une nouvelle tranche d'aide a été débloquée : 15 millions d'euros supplémentaires. Simple rattrapage après des années de retard pour l'opposition.
Une fois passées les portes de l'école, l'Alsace s'interroge sur les programmes. Ou plutôt sur un programme en particulier, souvent très peu traité, comment parler sexualité se demande le quotidien de Mulhouse. Eh bien, dans la région, depuis près de 20 ans, un homme intervient chaque semaine dans les collèges et les lycées. C'est le professeur Israel Nisand, qui veut alerter les jeunes sur les dangers de la pornographie, les comportements à risque et éviter aussi les grossesses chez les mineures ?

La personnalité du jour est une infirmière qui veut que le chant résonne dans les couloirs de son hôpital.

Elle s'appelle Solène Pichon. Elle est infirmière puéricultrice en réanimation au service néonatal du CHU de Dijon, et c'est elle qui est à l'origine d'un partenariat avec l'opéra. Des chanteuses professionnelles sont ainsi invitées dans les chambres des nouveaux-nés, particulièrement dans celles des prématurés. Comme Léna, née avec 2 mois d'avance, 1.7 kilogramme. Quand la mezzo soprano Delphine Ribémont-Lambert entame sa berceuse, l'enfant commence à s'agiter légèrement. Son petit bras sort de la couverture, et se pose sur la poitrine de sa maman. Elle semble vouloir téter, "Le chant apaise les grands prématurés" explique l'infirmière. Cela favorise la succion. Conséquence, cela apaise aussi les parents qui d'habitude restent les yeux rivés sur les machines. 

Les émissions précédentes