La grève dans l'éducation, plus d'accidents du travail, bientôt des piles au goût amer

SAISON 2019 - 2020 , modifié à
  • A
  • A
1:59
Partagez sur :

Le Brief - Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actu de ce mardi 3 décembre à 17 heures : la grève dans les écoles s'annonce forte pour jeudi, il y a eu plus d'accidents du travail en 2018 qu'en 2017, des piles au goût amer seront commercialisées dès le 1er janvier prochain par le fabricant Duracell.

La grève dans l'éducation

À moins de deux jours du mouvement social contre la réforme des retraites, on voulait vous parler de la situation dans l'éducation, jeudi. Ce qu'on sait pour l'instant c'est que les principaux syndicats appellent les enseignants à la grève. Conséquence : 40% des écoles ont d'ores et déjà annoncé que tout leur personnel serait gréviste et qu'elles seraient fermées. "Près de 70% des enseignants se sont déclarés en grève", annonce le premier syndicat du primaire. Forte mobilisation aussi dans le secondaire, avec plus de 60% de professeurs déclarés grévistes et de nombreux lycées seront également fermés. Pas encore de chiffre en revanche pour les crèches. Alors vous avez peut-être entendu parler d'un service minimum d'accueil, mais il y a aussi un appel à la grève dans la fonction publique avec la cantine et le périscolaire qui risquent de ne pas être assurés.

Le nombre d'accidents du travail en hausse

Le chiffre du jour qu'on vous a sélectionné, c'est 551 et c'est le nombre de morts liés au travail en 2018 contre 530, soit un peu moins, en 2017. Et le nombre global d'accidents est lui aussi en hausse de 2,9% entre 2017 et 2018, avec 651.103 nouveaux sinistres reconnus. Principaux secteurs touchés, les transports et le BTP

Bientôt des piles au goût amer

On se projette maintenant autour du sapin, le jour de Noël. On installe le nouveau jouet du petit ou de la petite dernière, on tourne le dos deux secondes et là, c'est le drame, l'enfant a avalé la pile. Je ne vous souhaite évidemment pas de vivre ça dans trois semaines ni même à un autre moment mais sachez en tout cas que ce sera peut-être de l'histoire ancienne. Je m'explique : le fabricant Duracell a décidé de commercialiser dès le 1er janvier des piles boutons au goût amer que les bébés recracheront par réflexe. Et ce n'est peut-être pas si anodin que ça puisque 1.200 enfants passent aux urgences chaque année après avoir avalé une pile de ce genre. Depuis 2016, trois enfants en sont même morts.

Les émissions précédentes