4:25
  • Copié

Ce petit pain chinois cuit à la vapeur conquiert notre pays depuis quelques années, au point que des restaurants lui sont désormais dédiés. On attribue l'invention du baozi au stratège militaire Zhuge Liang, qui le développe au 2e siècle, durant la période des trois royaumes. Ces petits pains se nomment alors "mantou", ils pouvent être farcis ou non.

Depuis la dynastie Song, on différencie les pains farcis (baozi) et non farcis (mantou). Dans le Sud de la Chine et au Vietnam, la pâte est légèrement sucrée et on appelle ces petits pains de Banh Bao. On trouve des versions sucrées, souvent farcies d’une purée de haricots rouges.

 

La recette des boazi

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de levure sèche
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1 trait de vinaigre blanc
  • 20 cl de lait
  • 2 cuillères à soupe d'huile végétale
  • Farce (viande hachée, oignons, épices, coriandre, sauce soja, jaune d’oeuf)

 

  1. Mélanger la farine, le sel, le sucre et la levure
  2. Dans le bol d’un robot ajouter le lait, le vinaigre, l’huile
  3. Pétrir jusqu’à obtention d’une pâte élastique
  4. Étaler la pâte en 10 disques de 10 cm de diamètre
  5. Farcir avec une cuillère de farce disposée au milieu et replier les bords en les soudant
  6. Cuire les bao sur une feuille de papier sulfurisé légèrement huilée dans un cuit vapeur durant 15 à 20 minutes