5:56
  • Copié

En Angleterre à la fin du 17ème, seuls les riches peuvent demander le divorce en étant à peu près certains de l'obtenir, car il faut pour cela faire une requête au Parlement. La procédure est très longue et très couteuse. Comment, dès lors, se séparer d’une épouse importune? En la vendant! La femme n’est-elle pas la propriété de son mari? Ainsi que ses biens et ses enfants? C’est ainsi que va se développer tout au long des 18ème et 19ème siècle, l’incroyable pratique de la vente d'épouse! Comment cela se déroule-t-il ? La femme est publiquement exhibée par son mari - souvent avec un collier au cou, à la taille, ou au bras - ou même une longe, comme une vache ou un cheval! Le mari appâte le chaland en ventant les qualités de son "produit"... et tente de faire monter les enchères. Evidemment, ce spectacle dégradant attire les foules… et les remarques graveleuses fusent! Les prix peuvent aller de quelques shillings ou quelques guinées jusqu’à 25 livres, autrement dit le prix d’un cheval!