3:11
  • Copié

« Les personnes vaccinées de 50 ans et plus ont neuf fois moins de risque d’être hospitalisées ou de mourir du Covid-19 que les non-vaccinées », et cela, jusqu’à cinq mois après avoir reçu une seconde dose des vaccins Pfizer, Moderna ou AstraZeneca. C'est ce que révèle une étude française sur l'efficacité des vaccins accessibles en France. Dans Europe Midi, Romain Desarbres reçoit Mahmoud Zureik, épidémiologiste, directeur de la structure Epi-Phare, pour expliquer l'importance de cette étude. 

Invité : 

- Mahmoud Zureik, épidémiologiste, directeur de la structure Epi-Phare, qui associe l'Assurance maladie (Cnam) et l'Agence du médicament (ANSM)