2:11
  • Copié

Les frais bancaires de succession sont pointés du doigt par l'association UFC-Que choisir. Ces frais, facturés au moment de la clôture du compte d'un défunt, varient en fonction des établissements bancaires, mais aussi de la valeur des actifs présents sur le compte courant ou les livrets d'épargne de la personne décédée. Interdits en Allemagne, les frais sont en France en moyenne deux fois plus élevés que nos voisins européens.