1:29
  • Copié

Alors que le gouvernement a remis en cause les propos du Mgr de Moulins-Beaufort appuyant que "le secret de la confession est au-dessus des lois de la République", celui-ci a de nouveau défendu sa position dans un communiqué publié jeudi en fin d'après-midi. Le ministre de l'Intérieur l'invite à venir s'expliquer mardi prochain.