1:15
  • Copié

C'est une douloureuse procession qui a commencé hier dans l'ancien palais de justice de Paris. Pendant cinq semaines, près de 350 personnes rescapées du 13 novembre et proches endeuillés vont défiler à la barre. Maryline fait partie des survivants. Elle souffre encore du syndrome de stress post-traumatique.