1:22
  • Copié

Alors que le procès avait pris un faux départ la semaine dernière, il a enfin repris ce mardi avec les premiers interrogatoires des accusés, notamment sur leur radicalisation. Le premier à être interrogé, Mohamed Abrini, "l’homme au chapeau" des attentats de Bruxelles, et onzième homme supposé des attentats de Paris et de Saint-Denis, a justifié les attentats devant la cour d’Assises spéciale.