3:09
  • Copié

L’un des téléphones du président de la République, mais aussi ceux de l’ex-premier ministre, de 14 ministres et de collaborateurs d’Emmanuel Macron ont été ciblés par le logiciel espion Pegasus. Une situation inquiétante, qui montre que certains au plus haut sommet de l’Etat ont été sans doute trop légers.