Coronavirus : 15% des formes graves s'expliqueraient par une prédisposition génétique

  • A
  • A
1:30
Les journaux de la rédaction est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Une nouvelle étude publiée par des chercheurs français et américains démontrent que certaines formes graves de coronavirus seraient liées à une prédisposition génétique des patients. Si ces travaux sont exacts, cela pourrait permettre de détecter en amont les personnes à risque de forme grave.