1:25
  • Copié

Alexandre Benalla comparaît à partir de lundi 13 septembre devant le tribunal correctionnel de Paris pour les violences commises en marge du 1er mai 2018. Les images du chargé de mission de l'Elysée frappant un manifestant place de la Contrescarpe avaient entraîné un scandale politique.