L'hommage à Eugène Saccomano, une fake news sur le Sida et l'erreur de maths de "Demain nous appartient"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Alors qu'Europe 1 et les amateurs de football pleurent la disparition d'Eugène Saccomano, un montage fait annoncer la fin du Sida à Donald Trum et un prof de maths se fait reprendre en tentant de corriger des erreurs dans "Demain nous appartient".

Europe 1 lui rend hommage depuis ce lundi soir, il était l’une des grandes voix du foot français, le journaliste Eugène Saccomano est mort à l’âge de 83 ans.

Une voix que les auditeurs d’Europe 1 connaissent très bien. En 1996, c’est lui qui lance l’émission quotidienne "Europe Sport" sur cette antenne. Il est récompensé en 2000 du prix de la meilleure émission de radio pour "Le match du lundi" et parce que l’on ne pouvait pas se priver d’une de ses formidables envolées pour ouvrir ce journal, un des grands moments d’histoire du football français.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a présenté ce lundi une étude sur le comportement des consommateurs de vidéos en ligne.

À l’heure de YouTube, Netflix, Facebook et autre Snapchat, il était intéressant de se demander si ceux qui regardent des vidéos sur Internet reproduisent les vieux schémas. Et la réponse est oui. À en ce croire le CSA et un laboratoire de recherche de l’université de Rennes, les habitudes ont la dent dure et les profils entre téléspectateurs de télé ou amateur de YouTube se recoupent étonnement. Une des choses intéressantes qui ressort de cette étude, c’est que l’on cherche moins une chaîne qu’un programme sur Internet, un certain type de contenus avec le risque que l’éditeur du contenu soit totalement inconnu de celui qui regarde la vidéo. Est-ce qu’il n’existe pas un risque qu’à la fin tout se vaille et que tout le monde soit mis sur le même plan ?
En 2015, nous passions trois heures devant des vidéos sur Internet. L’an dernier, c’était cinq heures. Et cette courbe-là est vraiment loin de s’inverser.

Ce lundi, une étrange rumeur s’est répandue sur les réseaux sociaux : le Sida aurait été éradiqué.

Et c’est Donald Trump qui le disait ! Évidemment, le roi de la fake news racontait encore une fake news. Mais cette fois, ce n’était pas de sa faute. C’est "Solidarité Sida" qui a réalisé ce trucage absolument stupéfiant où l’on voit et l’on entend le président américain dire qu’il a éradiqué le Sida. C’est ce que l’on appelle aujourd’hui une "deep fake". Mais à jouer avec la réalité, est-ce que l’on ne risque pas soi-même de rendre encore plus floues les frontières entre vérité et mensonge ? En tout cas, le coup de com’ est une réussite. Sur Twitter, la vidéo a déjà été vue 1,2 million de fois.

Un prof de maths qui veut corriger "Demain nous appartient" mais se fait taper sur les doigts.

Petite histoire amusante, que nous relate le quotidien régional Sud Ouest. Un prof de lycée, visiblement amateur du feuilleton quotidien de TF1, constate qu’un personnage homologue de "Demain nous appartient" donne un cours de maths et raconte n’importe quoi. Il commet même trois erreurs. Du coup, que fait notre enseignant du lycée Dautet de La Rochelle ? Il reprend la vidéo et entreprend d’en corriger 20 secondes. Deux heures après, la sanction tombe et la vidéo est retirée à la demande de TF1, droit d’auteur oblige. Cyril Laccarière a contacté la Une pour savoir pourquoi ils étaient si cruels et tout ça, c’est la faute aux algorithmes. Le petit ordinateur de YouTube a repéré tout seul qu’il y avait fraude aux droits d’auteur et fait supprimer la vidéo du prof de maths.