La réforme de l'audiovisuel, les politiques à la barre de BFMTV et les basketteurs sur le parquet de BeIn

, modifié à
  • A
  • A
6:56
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

BFMTV qui se transforme en tribunal, beIN Sport qui se mue en parquet de basket, Mélenchon et Maréchal qui jouent aux censeurs et le service public de l’audiovisuel qui fusionne.

Le ministre de la Culture, Franck Riester, a enfin dévoilé la réforme de l’audiovisuel public.

Commençons par les grandes lignes. Tout d’abord, la création d’une holding qui regroupera France Télévisions, Radio France, France Média Monde et l’INA. Ensuite, la nomination d’un grand patron pour chapeauter l’ensemble. Enfin, la fusion du CSA (le gendarme de l’audiovisuel) et de la Hadopi, qui surveille le piratage sur Internet.
Qu’est-ce que doit changer cette réforme ?

Pour le grand public, pas de bouleversement. Ce que vous regardez sur France 2 ou que vous écoutez chez nos amis de Radio France ne changera pas soudainement. Le projet du gouvernement est plutôt de permettre aux entreprises concernées de travailler ensemble.
Pas de retour de l’ORTF donc et pour garantir l’indépendance des entreprises, le gouvernement va donc revoir le mode de nomination du président de cette holding.
Après le choix direct du président de la République made in Sarkozy et la nomination par le CSA made in Hollande, voici venu l’heure du conseil d’administration. Une idée que défend d’ailleurs Franck Riester depuis plusieurs années.
Voilà donc pour les grandes lignes auxquelles il faut ajouter la création d’un nouvelle autorité de régulation : l’ARCOM pour autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique qui régnera désormais sur les télés, les radios et les Internets !

Quand Jean-Luc Mélenchon et Marion Maréchal se retrouvent dans une certaine idée de la liberté de la presse.

Le leader de La France insoumise avait décidé de ne plus accréditer l’émission "Quotidien" pour ses réunions publiques, Jean-Luc Mélenchon estimant que c’est à cause des équipe de Yann Barthès qu’il s’est retrouvé au tribunal. C’est clairement une atteinte à la liberté d’informer et devinez qui a décidé hier de faire pareil : Marion Maréchal ! Des journalistes de Libération, l’Opinion et L’Express se sont vus refuser l’accès à la “convention des droites”, un événement organisé par des proches de Marion Maréchal. "Pour des raisons de personnes", a justifié un des organisateurs qui estiment que ces journalistes ont été systématiquement agressifs et dénigrants à leur égard.
Et tant qu’à faire, "Quotidien" a également été laissé à la porte de cette "convention des droites".
Alors La France Insoumise et Marion Maréchal, même combat ? Avec la presse, cela semble indéniable !

Un programme intrigant ce soir sur BFMTV.

"Politique, vraiment coupables ?" La chaîne info annonce la couleur et lance le débat sur les affaires judiciaires qui frappent le classe politique.
Patrick Balkany en prison, Richard Ferrand mis en examen, Jean-Luc Mélenchon devant les tribunaux et qui dénonce un procès politique… BFMTV veut donc réunir sur un même plateau d’un côté des hommes et des femmes politiques et de l’autre des avocats, des magistrats et même des journalistes d’investigation. Comment est née cette idée ? Un élément de réponse avec Ruth Elkrief qui coprésente l’émission ce soir avec Bruce Toussaint.
Parmi les invités de cette soirée débat : Jean-François Copé, l’avocat Hervé Temime, la député Laetitia Avia, Corinne Lepage, Alain Duhamel et Jérôme Lavrilleux impliqué dans l’affaire Bygmalion.
Alors "Politiques, vraiment coupables ?", c’est ce soir sur BFM à 20h45.

La saison de NBA reprend le 22 octobre et les amateurs seront encore cette année devant beIN Sport pour suivre les rencontres de basket américain.

82 matches de saison régulière avant les playoffs. Comme chaque saison, les fans de NBA vont pouvoir se gaver. Et petite nouveauté cette année, ils ne vont pas être obligé de boire des litres de boisson énergisante pour rester éveillés toute la nuit. Mary Patrux (journaliste et présentatrice de NBA Xtra) explique le dispositif de la saison de beIN.

Si vous aimez le basket américain, vous avez forcément une date de cocher sur votre calendrier, le vendredi 24 janvier.

Ce jour-là, les Charlotte Hornets affronteront les Milwaukee Bucks à Paris ! Un événement qui fait déjà saliver l’emblématique commentateur de la NBA sur beIN Sport, Jacques Monclar. En tout, beIN Sport proposera cette année 400 rencontres de baskets américain.