La paix au Monde, le succès des youtubeurs français, Mélenchon en guerre contre "Quotidien" et Tony Parker ouvre les portes de son club à RMC Sport

  • A
  • A
5:54
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Alors que Xavier Niel et Matthieu Pigasse font la paix, les youtubeurs français font le plein, tandis que Tony Parker ouvre ses portes et Jean-Luc Mélenchon ferme les siennes.

Opération calumet de la paix au Monde où Matthieu Pigasse, Xavier Niel et le pôle indépendance de la rédaction se sont enfin mis d’accord ce lundi soir.

Une photo ainsi que des tweets de célébration, et voilà enfin la paix revenue dans Le Monde (enfin au Monde).
Après des mois de négociations, de dialogues de sourd et de communication par presse interposée, les actionnaires du Monde ont réussi à se mettre d’accord pour accorder un droit d’agrément à la rédaction qui pourra donc s’opposer à l’arrivée d’un nouvel actionnaire.

Preuve que tout ce petit monde veut tourner la page, Niel et Pigasse font interview commune ce mardi matin.

Les deux patrons sont dans les colonnes du Figaro et si ce n’est pas franchement la bonne camaraderie qui transpire, au moins les deux hommes s’affichent ensemble. Ils disent notamment réfléchir à l’idée de créer une fondation pour y transférer le capital du groupe Le Monde, mais sans vouloir se presser.

L’ASVEL a ouvert ses portes aux caméras de RMC Sport.

C’est une première dans l’histoire du basket français, le club de Lyon Villeurbanne a accepté qu’une équipe de RMC Sport se glisse dans les coulisses de sa saison qui a commencé le week-end dernier par une victoire de l’ASVEL contre Limoges.
Le premier résultat de cette immersion sera diffusé ce soir à 21 heures sur RMC Sport. 52 minutes pour découvrir de l’intérieur est un des clubs emblématiques du basket français qui a accueilli cet été un revenant, Edwin Jackson. L’arrière avait passé six saisons à l’ASVEL et il a eu droit à un accueil de star pour son retour dans le club de ses débuts.
En tout, RMC Sport annonce qu’elle tournera plus de 200 heures durant la saison des champions de France en titre et cela donnera 10 épisodes de 52 minutes.
Une autre particularité de l’ASVEL, c’est que le club appartient au plus grand basketteur français de l‘histoire, Tony Parker. À en croire le patron de RMC Sport, c’est bien grâce à Tony Parker que ce documentaire a pu voir le jour.
L’ASVEL, la série, c’est un mardi par mois sur RMC Sport.

La consommation de la télévision sur Internet gagne du terrain par rapport à la télé linéaire, c’est à dire la télé comme on la connaît.

C’est ce qui ressort d’une étude de Global Web Index : les gens passent aujourd’hui 1h17 en moyenne devant un programme en ligne contre 1h58 devant la télévision. C’était 45 minutes et 2h11 il y a six ans.
Une bascule qui tient notamment aux jeunes générations : les 16-24 ans et les 25-34 ans sont parmi les groupes d’âge les plus consommateurs de télé sur Internet. Pour les 16-24 ans, ils représentent même pas loin de la moitié de leur consommation de programmes.

La bonne vieille télé a encore de beaux jours devant elle.

43% des personnes interrogées disent regarder leur poste tous les jours ou presque. C’est seulement 19% pour Netflix, de loin le service de vidéos à la demande le plus populaire ! TV is not dead !

Entre Jean-Luc Mélenchon et l’émission Quotidien, le divorce semble bel et bien prononcer.

Le leader de La France insoumise n’a pas digéré les images de "Quotidien". Il estime que c’est à cause de l’émission de Yann Barthès qu’il s’est retrouvé devant les tribunaux et il ne veut donc plus voir un micro de "Quotidien" à ses meetings.

"Je ne veux plus que cette émission soit accréditée à mes réunions ni à aucun de mes déplacements".

Voilà donc ce qu’écrit Jean-Luc Mélenchon sur son blog, reste à savoir si cette décision sera respectée sur le long terme, une fois que la prochaine campagne des municipales battra son plein.

Les youtubeurs français attirent de plus en plus de monde.

30% de vidéos vues en plus au premier semestre 2019 par rapport à l’année précédente, une hausse spectaculaire qui symbolise bien la dynamique des créateurs du web.
Selon une étude du groupe Webedia (qui par ailleurs s’occupent de la carrière de plusieurs youtubeurs français), l’audience globale de ces vidéastes est en plein boom avec 47 milliards de leurs vidéos qui ont été regardées au cours des six premiers mois de l’année.
En France, c’est le youtubeur Squeezie qui domine les classements avec 13,5 millions d’abonnés et 667 millions de vidéos vues donc entre janvier et juin.