Pierre Amarenco sur les AVC : "Si on abaisse le mauvais cholestérol, on diminue le risque de récidive de 22%

  • A
  • A
8:30
L'invité actu est une chronique de l'émission Votre grand journal du soir
Partagez sur :

Ce mardi, Nathalie Levy reçoit le professeur Pierre Amarenco, chef du service neurologie à l’Hôpital Bichat-Claude Bernard, pour évoquer une étude franco-coréenne qui montre l’importance de faire baisser massivement le taux de mauvais cholestérol chez les patients qui ont déjà subi un AVC.