De nouvelles technologies pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap

  • A
  • A
1:56
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Europe Matin - 5h-7h
Partagez sur :

Chaque jour, Anicet Mbida nous fait découvrir une innovation qui pourrait bien changer notre façon de consommer. Ce lundi, à l'occasion de la semaine du Handicap, il nous présente de nouvelles aides pour les malvoyants et les malentendants.

Ce matin démarre la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. Vous allez nous parler de ces innovations qui facilitent l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

C’est d’autant plus important qu’avec la crise du Covid-19, on pousse le télétravail et on fait beaucoup de choses sur internet. Or la plupart des sites web ne sont pas adaptés aux personnes en situation de handicap. C’est donc l’occasion de rappeler qu’il existe des technologies, qui vont automatiquement élargir les zones cliquables pour les personnes atteintes de tremblements. Grossir les caractères et optimiser les contrastes quand on est déficient visuel. Ou encore, changer la police de caractères pour que ce soit plus lisible par les dyslexiques

Plusieurs startups travaillent sur ces outils comme Facil’iti. L’avantage pour le propriétaire du site, c’est qu’il n’y a rien à faire.

Aujourd’hui, on fait aussi beaucoup de visioconférences. Est-ce qu’il y a moyen d’y intégrer les malentendants et les malvoyants ?

Les dernières versions des logiciels vont, par exemple, faire de la retranscription en direct et sous-titrer tout ce qu’il se dit pendant la visioconférence.

Ce genre de technologie permet, aujourd’hui, à des personnes sourdes d’avoir de véritables conversations téléphoniques. C’est Google qui travaille dessus. L’idée : retranscrire tout ce que dit son interlocuteur en texte sur l’écran du téléphone. Et de répondre en tapant une phrase qui sera prononcée par synthèse vocale. Au bout du fil, on a l’impression d’avoir une conversation vocale classique. Alors que la personne sourde aura un échange purement textuel.

C’est le genre d’innovations qui arrivent vraiment à inclure tout le monde.