Consommation responsable : un système de vêtements en location

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

On connaît tous quelqu’un qui a le sentiment de ne rien avoir à se mettre alors que son armoire est pleine à craquer, ou qui achète des vêtements et ne les porte jamais. Il existe une nouvelle façon, plus responsable, de consommer les vêtements : les louer et les partager avec d’autres.

Ça fonctionne par abonnement : on paie entre 40 et 90€ par mois et on peut choisir quatre, cinq ou six vêtements sur un catalogue. On les reçoit, on les porte autant que l’on veut et on les renvoie le mois suivant, dans une pochette prépayée, pour en recevoir d’autres. Dès lors, ils sont lavés, inspectés et proposés à d’autres abonnés ou au pire recyclés.
Donc on peut changer de look très régulièrement sans accumuler des tonnes de fringues puisqu’on les partage avec d’autres. Une consommation plus responsable et plus circulaire.

Mais ça existe déjà la location de vêtements. C’est quoi la différence ?

Ça existe, mais jusqu’ici, c’était plutôt réservé aux vêtements de luxe et aux tenues de soirée. Ou alors c’était proposé par de petites startups (Le Closet, Panoply ou le grand dressing).
La nouveauté, c’est que ça arrive dans la mode de tous les jours (le petit haut, le t-shirt pas cher). Surtout, ce qui peut tout changer, c’est que les grandes marques commencent à s’y mettre. Par exemple l’enseigne Urban Outfitters qui va lancer un abonnement dans les prochaines semaines. Ou les magasins Zara que l’on dit très intéressés.
Et vraiment, il était temps. Car avec les collections qui s’enchaînent, on pousse de plus en plus à la consommation, ce qui crée énormément de gaspis.

On achète deux fois plus de vêtements qu’il y a 20 ans et on les porte deux fois moins longtemps. Or l’industrie textile est l’une des plus polluantes.