Chute de la bourse : les mauvaises nouvelles de l’économie américaine

  • A
  • A
1:43
L'éclairage éco est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Les nouvelles de la première économie du monde ne sont pas bonnes. En deux mois, plus de 36 millions d’Américains se sont retrouvés au chômage. Et ces mauvaises nouvelles font chuter les marchés boursiers mondiaux…

C’est désormais une certitude: contrairement aux espoirs de Donald Trump, il n’y aura pas de rebond de l’économie américaine avant l’élection présidentielle de novembre. Lui-même d’ailleurs l’admet en promettant une fantastique reprise pour 2021. Mais en attendant, cette panne a des conséquences dévastatrices: chaque semaine, le nombre de chômeurs augmente de 3 millions! Je dis bien chaque semaine. Nous en sommes, vous l’avez dit, à plus de 36 millions depuis le début de la crise du Covid. D’ici un mois, selon la banque centrale américaine, 25% de la population devrait être au chômage, avec qui plus est une couverture réduite.

Comment Trump peut-il faire face ?

Il est dans un piège. Aujourd’hui même, les démocrates vont présenter un nouveau plan de soutien à l’économie. Il y a deux jours, le patron de la banque centrale avait lui-même dit qu’ill fallait de nouvelles mesures d’aide. Mais les Républicains qui contrôlent le Sénat n’en veulent pas. Trump est accusé d’un côté de ne pas avoir pris des mesures à la hauteur de la crise. L’envolée du chômage semble donner raison à ses adversaires. Mais il refuse de corriger le tir car une partie de sa majorité ne veut pas entendre parler d’une augmentation supplémentaire des dépenses publiques. C’est cette impasse qui explique la rechute des marchés boursiers. Une mauvaise nouvelle de plus pour Donald Trump qui a fait du Dow Jones l’étalon de sa politique économique.