LE SAVIEZ-VOUS ? Marie-Antoinette s'est servie d'un tableau pour faire grimper sa cote de popularité

SAISON 2019 - 2020
  • A
  • A
4:03
© Europe 1
Partagez sur :

En 1785, la réputation de Marie-Antoinette était catastrophique. Alors pour redorer son image, la reine s'est servie d'un tableau. Découvrez cette histoire dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire".

En écoutant le récit consacré à la passion de Marie-Antoinette pour la mode, vous avez peut être été intrigué par le passage consacré aux tableaux peints par Madame Vigée le Brun et représentants Marie-Antoinette et ses enfants. Dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire", le spécialiste histoire Jean des Cars, vous raconte comment l'une de ses œuvres a permis à la reine de redorer son image. 

En septembre 1785, Madame Vigée Le Brun reçoit la commande d’un tableau représentant la reine Marie-Antoinette et ses enfants. Il s’agit de présenter l’épouse de Louis XVI en majesté mais aussi en mère de famille attentive. La réputation de la reine, déjà très dégradée, est devenue catastrophique avec l’affaire du collier. 

Madame Vigée Le Brun, qui a déjà peint plusieurs portraits de Marie-Antoinette, est déstabilisée par ce projet. Elle doit mettre en scène plusieurs personnages dans un  très grand tableau : près de 3 mètres de haut et un peu plus de 2 mètres de large ! Elle demande conseil à son ami le peintre David, qui lui suggère de s’inspirer de La Sainte Famille, de Raphaël, ce qu’elle fera.

La reine aux côtés de ses quatre enfants

Le projet n’aboutira que deux ans plus tard, pour le salon d’août 1787. Entre-temps, la famille royale s’est agrandie : il faudra représenter non pas trois mais quatre enfants puisque la petite Sophie est née au printemps 1786. La reine sera au centre du tableau. A sa droite, tendrement blottie contre elle, sa fille Marie-Thérèse, dite Mousseline. Sur ses genoux, le petit duc de Normandie et à sa gauche (à droite quand on regarde le tableau), on voit le berceau de Sophie et le dauphin présentant sa petite sœur.

Le vêtement de la reine revêt une grande importance. C’est Mademoiselle Bertin qui a confectionné une superbe robe de velours écarlate dont le bas est garni de fourrure. Un béret du même velours, lui aussi bordé de fourrure, orné d’un panache blanc, complète la tenue.

Peu de bijoux, juste deux perles en gouttes d’eau aux oreilles. Les trésors de la reine ne sont pas ses bijoux mais ses enfants. La robe, écarlate elle aussi, de la petite Marie-Thérèse et le costume de soie bouton d’or, garni  de dentelle, du dauphin sont aussi l’oeuvre de Mademoiselle Bertin.

Hélas, au dernier moment, alors que le tableau est presque fini, Madame Vigée Le Brun doit le modifier car la petite Sophie vient de mourir. Il faut effacer le bébé et le petit dauphin désignera, du doigt, le berceau vide.

L'un des trésors de Versailles

Ce tableau est magnifique. Marie-Antoinette y apparaît majestueuse, grave et tendre à la fois et les trois enfants sont charmants. Madame Vigée Le Brun appréhendait beaucoup les réactions du public au Salon. L’impopularité de la reine allait-elle condamner le tableau ? Pas du tout ! C’est un  triomphe. L’opération de reconquête de l’image de la reine est réussie. Après le Salon, le tableau est accroché à Versailles et le roi félicite Madame Vigée Le Brun pour son talent.

Mais la mort du dauphin, en juin 1789, anéantit Marie-Antoinette. Elle ne supporte plus de passer chaque jour devant cette scène qui lui rappelle son fils. Elle le fait décrocher. Cela évitera à l’oeuvre d’être saccagée lorsque la foule envahira le château de Versailles lors des journées d’octobre 1789. Aujourd’hui, le tableau a regagné sa place. Il est l’un des trésors de Versailles.

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

Auteur et présentation : Jean des Cars 

Cheffe de projet  : Adèle Ponticelli

Réalisation : Guillaume Vasseau

Diffusion et édition : Clémence Olivier

Graphisme : Europe 1 Studio

Direction Europe 1 Studio : Claire Hazan

 

 

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, SoundCloud, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1 

 

Les émissions précédentes