LE SAVIEZ-VOUS ? La fête nationale française n'a pas toujours été célébrée le 14 juillet

SAISON 2019 - 2020 , modifié à
  • A
  • A
4:30
Partagez sur :

Le 15 août, le 24 mai, le 25 août… La fête nationale française n'a pas toujours eu lieu le 14 juillet. Découvrez pourquoi dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire".

En écoutant le récit consacré à la fête de la Fédération, vous avez peut-être eu envie d'en savoir plus sur les origines de la fête nationale française. Dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire", le spécialiste histoire Jean des Cars vous éclaire.

Saviez-vous que deux ans après la première, il y eut une nouvelle Fête de la Fédération le 14 juillet 1792. Comme la précédente, elle se déroule sur le Champ-de-Mars. La décoration est plus sobre et la foule, moins nombreuse, est très hostile au roi. Les quatre-vingt trois tentes des Fédérés, une par département, et quatre-vingt trois arbres servent de décor. 

Au bas de l’un des arbres, situé au pied de l’autel de la Patrie, est installé un bûcher. Accrochés aux branches de l’arbre, des boucliers, des écussons, des casques, des tiares, des couronnes, des cordons bleus et même rouges, les décorations de l’Ancien Régime. Louis XVI, accompagné de quelques fidèles qui lui servent de garde rapprochée, arrive sur le Champ de Mars pour renouveler son serment. La foule crie sur son passage : "À bas Madame veto ! A bas l’Autrichienne !"

Au moment du serment, 54 canons tirent simultanément, couvrant la voix de Louis XVI. Le président de l’Assemblée demande alors au Roi d’allumer le bûcher qui va détruire les symboles de la féodalité. Très calmement, le roi lui répond : "Il n’y a plus de féodalité", puis il rejoint la tribune. 

Au moment où il regagne les Tuileries, la troupe régulière acclame le roi. Le lendemain elle devra quitter Paris. Trois semaines plus tard, le 10 août, ce sera la prise et le sac des Tuileries par les Fédérés... et les massacres. Il n’y aura plus d’autre Fête de la Fédération.

La date de la fête nationale a changé à plusieurs reprises

Après la proclamation de la République, le 21 septembre 1792, la France connaît plusieurs régimes. Les dates de la fête nationale changent avec eux. Sous le Premier Empire, l’anniversaire de la naissance de Bonaparte, le 15 août, devient la Fête de l’Empereur. Après 1814, sous la Restauration, le roi Louis XVIII est fêté le jour de la Saint Louis, le 25 août. Puis, sous Charles X, le souverain est célébré le jour de la Saint Charles, le 24 mai. Sous la Monarchie de Juillet, la Saint-Louis redevient une fête officielle. Sous le Second Empire, la Saint Napoléon est remise à l’honneur. 

Sous la Troisième République, après la démission du président monarchiste Mac Mahon, l’accession de Jules Grévy à la Présidence  consolide le régime et symbolise "La République des Républicains". Le 21 mai 1880, un député de Paris dépose un projet de loi faisant du 14 juillet le jour de la Fête Nationale. La loi est promulguée le 6 juillet 1880, quelques jours avant la date de la première célébration, en 1790, et ce n’est pas sans signification.

En effet, il faut rappeler que le 14 juillet est une double célébration : on ne commémore pas seulement la prise de la Bastille mais aussi la première Fête de la Fédération, c’est à dire l’unité nationale.

 

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, SoundCloud, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

Auteur et présentation : Jean des Cars 

Cheffe de projet  : Adèle Ponticelli

Réalisation : Laurent Sirguy et Guillaume Vasseau

Diffusion et édition : Clémence Olivier

Graphisme : Europe 1 Studio

 

 

Les émissions précédentes