LE SAVIEZ-VOUS ? Comment Louis XVI a piégé les Français pour qu’ils mangent des pommes de terre

SAISON 2019 - 2020
  • A
  • A
3:27
© Europe 1
Partagez sur :

En 1786, le roi Louis XVI a soutenu Antoine Parmentier dans un projet incroyable : celui de planter des pommes de terre à Paris. Découvrez cette histoire dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire".

En écoutant le récit consacré à l’incroyable histoire de la pomme de terre vous avez peut-être eu envie d'en savoir plus sur la façon dont Antoine Parmentier popularisa cette tubercule en France. Dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire", le spécialiste histoire Jean des Cars vous raconte l'histoire d'Antoine Parmentier et des parmentières. 

Avant la Révolution, le roi Louis XVI a soutenu Antoine Parmentier dans un projet incroyable. L’idée de cet apothicaire (aujourd’hui, nous dirions pharmacien) était qu’en cas de famine, la pomme de terre, qu’il avait bien étudiée, pourrait remplacer le pain. Saviez-vous  que ce légume avait alors mauvaise réputation ? On l’accusait aussi bien de donner la lèpre que d’appauvrir le terrain où on la plantait !

En 1785, Louis XVI, très inquiet des mauvaises récoltes, intervient personnellement pour défendre les idées de Parmentier. Pour ce savant, "les végétaux peuvent suppléer, en temps de disette, à ceux qu’on emploie communément à la nourriture des hommes". Autrement  dit, la pomme de terre pourrait facilement remplacer le blé et le maïs. Mais par jalousie et ignorance, beaucoup se méfient de Parmentier. 

Une fleur de pommes de terre à la boutonnière

Le roi, lui, a compris que l’apothicaire a raison. En 1786, il lui permet de planter des pommes de terre sur le terrain des Sablons, au village de Neuilly, sur la route de Versailles à Paris. Pour exciter la curiosité, Parmentier fait placer des gardes autour de son champ. Mais c’est une ruse : ils ont ordre de ne pas arrêter les voleurs ! Ils lui feront la meilleure des réclames ! L’année suivante, le 24 août, le terrain est couvert de fleurs. C’est la veille de la Saint-Louis. Antoine Parmentier offre un bouquet de ces étranges fleurs au roi et à la reine. Et il leur dit : "Si le dixième du territoire de la France est planté en pommes de terre, voilà du pain tout fait" .

Reconnaissant, Louis XVI porte des fleurs de pommes de terre à sa boutonnière. Les courtisans veulent en faire autant et sont prêts à payer dix louis pour une seule fleur ! Une fortune !

La parmentière

Parmentier renouvelle son expérience des Sablons dans la plaine du village de Grenelle. Et le 21 octobre 1787, aux Invalides, il organise un dîner pour lancer ce légume qui n’a toujours pas bonne réputation. Aujourd’hui, le souvenir de Parmentier est présent à Neuilly. Saviez-vous que cette commune des Hauts-de-Seine a trois fleurs de pommes de terre dans ses armes ?  Et saviez-vous que la pomme de terre fut, d’abord, appelée parmentière ? Mais cet usage n’a pas duré. Maintenant, on se contente de donner le nom de ce bienfaiteur de l’Humanité à un hachis de viande recouvert d’une épaisse couverture de purée, le hachis Parmentier.

 

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, SoundCloud, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

Auteur et présentation : Jean des Cars 

Cheffe de projet  : Adèle Ponticelli

Réalisation : Guillaume Vasseau

Diffusion et édition : Clémence Olivier

Graphisme : Europe 1 Studio

Direction Europe 1 Studio : Claire Hazan

Les émissions précédentes