LE SAVIEZ-VOUS ? "Certains l'aiment chaud" a été inspiré par la Prohibition

SAISON 2019 - 2020 , modifié à
  • A
  • A
3:28
© Europe 1
Partagez sur :

"Scarface", "Chicago", "Gatsby le magnifique" mais aussi "Certains l'aiment chaud". Ces films cultes, mythiques, ont été inspirés par une période de l'histoire américaine : la Prohibition. Dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire", Jean des Cars vous explique comment les cinéastes se sont emparés de ce sujet alors même que la Prohibition règne encore sur les États-Unis. 

En écoutant le récit consacré à la Prohibition, vous vous êtes peut-être rappelé de scènes mythiques de chefs d'oeuvre du cinéma. Dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire", le spécialiste histoire Jean des Cars, vous raconte comment la Prohibition a été une source d'inspiration pour Hollywood et des cinéastes comme Billy Wilder. 

Dès 1931, en pleine Prohibition, le cinéaste Mervyn Le Roy met en scène le film Little César avec Edward G. Robinson qui incarne un gangster, Rico, de son ascension fulgurante à sa chute provoquée par la trahison d’une femme. Le réalisateur Rouben Mamoulian dans Les carrefours de la ville, également en 1931, s’inspire directement de la carrière d’Al Capone, transformé en Big Fella et interprété par Paul Lukas. Gary Cooper y est un jeune homme qui entre dans la pègre par amour pour une femme qui sera obligée de succomber aux avances de Big Fella pour le protéger. 

Mais le triomphe du film noir de cette période est certainement le Scarface de Howard Hawks avec Paul Muni dans le rôle-titre. Lui aussi, en pleine Prohibition à Chicago en 1920, réussit à éliminer tous ses rivaux mais finira par tomber à cause d’une femme. L’originalité du film est qu’il ne s’agit pas de sa maîtresse mais de sa sœur ! 

Scarface, Chicago et… Certains l'aiment chaud

Plus tard, après la deuxième Guerre Mondiale, la mythique époque de la Prohibition inspirera un célèbre feuilleton télévisé Les Incorruptibles, Robert Stack incarnant l’agent Elliott Ness, le tombeur d’ Al Capone. Puis, Brian De Palma en fera un film très brillant. Cette fois, c’est Robert de Niro qui incarne Al Capone, et Kevin Costner Eliott Ness. Une comédie musicale Chicago en 1975 deviendra, sous le même titre, un film oscarisé en 2002, réalisé par Rob Marshall. 

L’intrigue est inspirée  d’une pièce de théâtre écrite en 1926, à partir d’un fait-divers survenu en 1924 à Chicago. Prohibition, assassinats, corruption sont au menu de cette excellente comédie musicale. Il ne faudrait pas oublier l’extraordinaire Certains l’aiment chaud, de Billy Wilder, en 1959. Tony Curtis et Jack Lemmon, musiciens témoins de ce qui ressemble aux crimes de la Saint-Valentin, sont obligés de se déguiser en femmes pour intégrer un orchestre féminin. Ils vont vivre des aventures époustouflantes, de Chicago à Miami, en compagnie de la divine Marilyn Monroe. Un chef d’oeuvre ! Décidément, Hollywood sait tout recycler !

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

Auteur et présentation : Jean des Cars 

Cheffe de projet  : Adèle Ponticelli

Réalisation : Guillaume Vasseau

Diffusion et édition : Clémence Olivier

Graphisme : Europe 1 Studio

Direction Europe 1 Studio : Claire Hazan

 

 

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, SoundCloud, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1 

 

Les émissions précédentes