17:25
  • Copié
SAISON 2021 - 2022

Découvrez dans le podcast "Au cœur de l’Histoire" le rôle déterminant qu’a joué le marquis de La Fayette, général français, dans la Guerre d'Indépendance des Etats-Unis. A la fin de l’an 1775, La Fayette intègre les Francs-Maçons. Il y fait la rencontre de Benjamin Franklin, dont le réseau de relations va lui permettre de concrétiser son projet : quitter la France pour se joindre à la lutte des colonies anglaises d’Amérique. La grande aventure de sa vie l’attend, et rien ne pourra l’empêcher de réaliser son rêve de gloire. Mais quel avenir l’attend de l’autre côté de l’océan Atlantique ? Dans cette seconde partie d’épisode produite par Europe 1 Studio, Clémentine Portier-Kaltenbach raconte comment La Fayette a inscrit son nom dans l’Histoire des deux pays.

Dans ce nouvel épisode du podcast "Au cœur de l’Histoire", Clémentine Portier-Kaltenbach raconte l'arrivée du général français La Fayette, de son vrai nom Gilbert du Motier, aux Etats-Unis. La Fayette a à peine posé un pied à Charlestown qu’il se rend compte que les rebelles se méfient des volontaires français venus leur prêter main forte. La plupart sont des criminels en fuite, ou des aristocrates qui se vantent d’exploits imaginaires. Quoiqu’il en soit, l’accueil n’est pas celui qu’il attendait. Mais La Fayette, par sa fougue, va se distinguer de ces hommes, et parvenir à rencontrer le grand George Washington, à la tête de l’armée. Une rencontre amicale qui va changer sa vie… Ce récit est une production Europe 1 Studio.

 

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts  , Spotify  , Deezer  , Amazon music  , Dailymotion   et YouTube  , ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

Ecriture et présentation : Clémentine Portier-Kaltenbach

Production : Europe 1 Studio

Réalisation : Victor Naulleau

Diffusion : Eloïse Bertil

Graphisme : Sidonie Mangin